DKdanse

La course au pouvoir et ses concurrents..
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vos idées sont les miennes...

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Vos idées sont les miennes...   Mar 13 Fév - 8:46

Ségolène par ceux qui l'ont pratiquée...

"Sous couvert d'intuition féminine, elle ne pensait qu'à faire des coups, elle était parasitée par une obsession, la construction de son image de femme politique. Elle se précipitait dès qu'il y avait une affaire de bizutage ou de pédophilie et, loin de la compassion, on sentait chez elle le frémissement d'une jouissance profonde à la perspective d'apparaître dans les médias".

Alain Etchegoyen (Philosophe de gauche)


Voir les autres extraits...


Si Ségolène gagne en novembre, le parti socialiste va entrer dans une période glaciaire


Et de fait, je suis terrifié par Ségolène prétendant militariser le traitement de la délinquance ; je suis abasourdi par son projet de jurys populaires façon cours d’assises pour les élus, comme si le suffrage universel et les structures judiciaires appropriées n’existaient pas ; je suis confondu par sa planétaire indigence qui lui fait improviser cette réponse à propos de l’entrée de la Turquie dans l’Europe : « Mon opinion est celle du peuple français. » Je veux être leur chef, donc je les suis !

Mais d’où vient cette propension à la dérive populiste, au démagogique, à l’erratique, au saugrenu, et finalement à la mise en danger de la France ? Cynisme ? Voire ! La vérité est plus simple et bien plus inquiétante : Ségolène, c’est une inculture de taille encyclopédique, une sorte de trou noir de la science. Une ignorance crasse, pire que reaganienne : bushiste.

Louis Mexandeau, dans le Figaro Magazine du 28 octobre 2006

Lire l'article...

Arnaud Montebourg sur Ségolène en avril 2006 (Libération) :
"ses déclarations élogieuses à l'égard du blairisme nous inquiètent. En 2007, la gauche devra vraiment être de gauche et novatrice. Prendre le risque de ressembler à la droite serait la même erreur qu'en 2002." Des craintes disparues brutalement.

Jack Lang évoquait ainsi la candidate socialiste le 10 septembre sur Radio J :
"Si je notais les absences des uns et des autres à nos travaux collectifs...Il y a ceux qui servent d'abord le PS, la gauche, et puis il y a ceux qui servent d'abord leur personne. J'arrête là."


Claude Allègre, ancien ministre de l’Education Nationale :

« Jamais ses idées ne concernaient la pédagogie, l’égalité des chances ou une réforme quelconque de fond. C’étaient toujours des gadgets d’autopromotion ...Ségolène Royal est contre la science et le progrès, depuis les OGM jusqu’au nucléaire. Et elle ne s’intéresse pas davantage à la culture ou à la littérature, qui sont des domaines qu’elle ignore...

Le Point n°1783, 16-11-2006









_________________


........................................C'est pas faux..!!!..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dkdanse.niceboard.com
Opale

avatar

Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Vos idées sont les miennes...   Mer 14 Fév - 9:52

La démonstration par l'absurde du nivellement par la base....on se range tous derrière le plus nul...parce qu'il plaît au plus grand nombre.....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skol

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 09/02/2007

MessageSujet: Re: Vos idées sont les miennes...   Mer 14 Fév - 10:59

PARIS (AFP) - Bernard Tapie indique mercredi qu'il "se prononcera à la mi-mars" sur l'élection présidentielle, mais évoque l'"inexpérience personnelle" de Ségolène Royal et ironise sur les débats "participatifs" du PS.

Dans un entretien diffusé sur le site internet du quotidien Le Monde, l'ancien ministre (PRG) a estimé qu'"il y a des responsabilités qui ne s'improvisent pas". "Pour être le premier des Français, il faut avoir accompli un autre parcours", dit-il. Pour lui, les militants socialistes ont désigné Ségolène Royal "exclusivement sur la foi des sondages".

"Quant aux intentions que l'on me prête de soutenir Nicolas Sarkozy, je dois vous dire que je me prononcerai à la mi-mars", ajoute celui qui fut ministre sous François Mitterrand. "Et si je devais voter Nicolas Sarkozy, je le ferais sans états d'âme", affirme-t-il.

Il explique attendre "des réponses" sur le programme de Mme Royal et "la prise de position" du ministre de la Cohésion sociale Jean-Louis Borloo (par ailleurs son ami), qui est "populaire et compétent".

Selon Bernard Tapie, "en bordurant les DSK, Fabius, Jospin et autres Kouchner, elle rend son inexpérience personnelle encore plus flagrante et dangereuse". "Tu ne gagnes pas la Champion's league avec une équipe de deuxième division", lance l'ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille.

Il critique aussi les débats participatifs, qui ont été menés par le PS, et sont "le contraire de ce que réclament les gens en souffrance". "On ne construit pas la France de l'avenir (...) en réunissant deux cents à trois cents pékins dans un préau", ironise l'ancien homme d'affaires.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos idées sont les miennes...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos idées sont les miennes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DKdanse :: Ségolène...-
Sauter vers: