DKdanse

La course au pouvoir et ses concurrents..
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pacte présidentiel....

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Pacte présidentiel....   Lun 12 Fév - 10:04

Ségolène Royal a présenté dimanche dans une ambiance électrique un "pacte présidentiel" en 100 mesures, ne reniant rien de ses propositions controversées, et tentant de redonner du baume au coeur des socialistes après une série de mauvais sondages.


Dans un discours de deux heures, à Villepinte, la candidate socialiste, plus à l'aise qu'à l'habitude dans les grands meetings, a défendu une orientation ancrée à gauche devant un public en liesse de milliers de militants (20.000 selon les organisateurs), tout acquis à sa cause. Après "Le progrès pour tous et le respect pour chacun", elle est désormais dotée d'un nouveau slogan de campagne: "Plus juste, la France sera plus forte", dévoilé en fin de meeting.


A l'exception de Lionel Jospin, l'establishment socialiste était au complet pour ce premier grand rendez-vous, censé donner un coup de fouet à sa campagne alors qu'à dix semaines du scrutin, Mme Royal est régulièrement donnée battue dans les sondages par son rival de l'UMP Nicolas Sarkozy. Son compagnon François Hollande, premier secrétaire, Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius, ses challengers malheureux de la "primaire", Bertrand Delanoë, Martine Aubry, Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg ont offert une image d'unité avec elle.

Très directe et fidèle à sa marque de fabrique, la "démocratie participative", Mme Royal, jupe et veste rouges, est sortie plusieurs fois d'un texte écrit pour improviser, jouant du dialogue avec la salle et se faisant l'interprète de "la colère" des Français, un mot revenu souvent dans sa bouche. Elle a même fait chavirer le public lorsqu'elle a évoqué le sort des jeunes des banlieues. "Je veux, en tant que mère, pour tous les enfants qui naissent et grandissent en France, ce que j'ai voulu pour mes propres enfants", a-t-elle lancé, au bord des larmes. L'ovation a duré deux bonnes minutes.

Son "pacte d'honneur et de confiance" qui, avec cent mesures, fait écho aux 110 propositions de François Mitterrand, promet une série de mesures sociales "le plus tôt possible", dont une hausse du Smic à 1.500 euros (1.250 aujourd'hui) ou l'augmentation de 5% des "petites retraites". Mme Royal a énormément insisté sur les priorités du PS, comme le logement (les logements vides seront "surtaxés"), l'éducation, " encore et toujours", "la sécurité sociale professionnelle", sans toutefois chiffrer ses propositions.

Et elle n'a rien concédé de ses positions iconoclastes: encadrement militaire des jeunes délinquants, révision de la carte scolaire, jurys citoyens. Accablant la droite et son bilan, elle a décrit, le poing serré, "des vies brisées, des familles humiliées, des destins marqués du sceau d'une malédiction qui ne dit pas son nom".


Si Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius se sont refusés à tout commentaire, leurs proches n'ont pas caché leur satisfaction. "C'est un discours qui a une vision, a déclaré Pierre Moscovici, proche de DSK. Les Français savent maintenant à quel choix de société ils sont appelés: ce sera vraiment la droite contre la gauche solidaire". Pour Elisabeth Guigou (jospiniste), "il y a à la fois une vision et des propositions, ce qu'il fallait faire, ça va remotiver tout le monde" et, selon Marie-Noëlle Lienemann, ce discours devrait provoquer "le rebond de la campagne". Tout sourire, le porte-parole du PS Julien Dray estimait que "le match recommence, il y a maintenant un projet sur la table".

_________________


........................................C'est pas faux..!!!..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dkdanse.niceboard.com
Zarwak

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Sondage...   Mar 13 Fév - 2:04

Le premier sondage réalisé au lendemain du discours de la socialiste donne le candidat de l'UMP en hausse de 2 points avec 54% au 2nd tour...(Source LCI.fr)

Il semblerait que ce fut beaucoup de bruit pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tabor

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 06/02/2007

MessageSujet: Re: Pacte présidentiel....   Mar 13 Fév - 2:21

Zarwak a écrit:
Le premier sondage réalisé au lendemain du discours de la socialiste donne le candidat de l'UMP en hausse de 2 points avec 54% au 2nd tour...(Source LCI.fr)

Il semblerait que ce fut beaucoup de bruit pour rien...


C'est la "dégringoladitude"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlancheFabret



Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: A l'exception de Jospin...   Dim 18 Mar - 3:08

Et le Jospin est de retour pour la soutenir ! Qui l'eut cru ? mdr être soutenue par un "cadavre politique" je reconnais que ça a de la gueule (hihihi)il espère quoi au juste ? Décidément,RIEN ne coûte à ce parti de looser ,surtout pas la démagogie quand elle déclare au passage vouloir pour tous les enfants de France,ce dont ont bénéficié les siens (là elle fait fort ! ) je vous parie qu'elle va vouloir prendre sous son aile protectrice (arrêtez de vous torde de rire ) des gosses des Citès...attendez,je fais erreur....Sarko les aura virès avant...Décidément,avec un Jospin ressucité qui veille ,la danse Sarko/Sarko ne me dit rien et je dis que c'est tout bonnement de la ...Oui,tu sais l'Administrateur comme tu as bien choisi le nom de ton forum et pour le coup la temp ça fait du bien,tous ces congelès dans leurs idées yen a marre ! et vive les mignonnes cocci (du coup,j'en fait presque ma signature,avec ta permission,mais je les aime tellement les cocci cocci cocci
Admin a écrit:
Ségolène Royal a présenté dimanche dans une ambiance électrique un "pacte présidentiel" en 100 mesures, ne reniant rien de ses propositions controversées, et tentant de redonner du baume au coeur des socialistes après une série de mauvais sondages.


Dans un discours de deux heures, à Villepinte, la candidate socialiste, plus à l'aise qu'à l'habitude dans les grands meetings, a défendu une orientation ancrée à gauche devant un public en liesse de milliers de militants (20.000 selon les organisateurs), tout acquis à sa cause. Après "Le progrès pour tous et le respect pour chacun", elle est désormais dotée d'un nouveau slogan de campagne: "Plus juste, la France sera plus forte", dévoilé en fin de meeting.


A l'exception de Lionel Jospin, l'establishment socialiste était au complet pour ce premier grand rendez-vous, censé donner un coup de fouet à sa campagne alors qu'à dix semaines du scrutin, Mme Royal est régulièrement donnée battue dans les sondages par son rival de l'UMP Nicolas Sarkozy. Son compagnon François Hollande, premier secrétaire, Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius, ses challengers malheureux de la "primaire", Bertrand Delanoë, Martine Aubry, Henri Emmanuelli, Arnaud Montebourg ont offert une image d'unité avec elle.

Très directe et fidèle à sa marque de fabrique, la "démocratie participative", Mme Royal, jupe et veste rouges, est sortie plusieurs fois d'un texte écrit pour improviser, jouant du dialogue avec la salle et se faisant l'interprète de "la colère" des Français, un mot revenu souvent dans sa bouche. Elle a même fait chavirer le public lorsqu'elle a évoqué le sort des jeunes des banlieues. "Je veux, en tant que mère, pour tous les enfants qui naissent et grandissent en France, ce que j'ai voulu pour mes propres enfants", a-t-elle lancé, au bord des larmes. L'ovation a duré deux bonnes minutes.

Son "pacte d'honneur et de confiance" qui, avec cent mesures, fait écho aux 110 propositions de François Mitterrand, promet une série de mesures sociales "le plus tôt possible", dont une hausse du Smic à 1.500 euros (1.250 aujourd'hui) ou l'augmentation de 5% des "petites retraites". Mme Royal a énormément insisté sur les priorités du PS, comme le logement (les logements vides seront "surtaxés"), l'éducation, " encore et toujours", "la sécurité sociale professionnelle", sans toutefois chiffrer ses propositions.

Et elle n'a rien concédé de ses positions iconoclastes: encadrement militaire des jeunes délinquants, révision de la carte scolaire, jurys citoyens. Accablant la droite et son bilan, elle a décrit, le poing serré, "des vies brisées, des familles humiliées, des destins marqués du sceau d'une malédiction qui ne dit pas son nom".


Si Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius se sont refusés à tout commentaire, leurs proches n'ont pas caché leur satisfaction. "C'est un discours qui a une vision, a déclaré Pierre Moscovici, proche de DSK. Les Français savent maintenant à quel choix de société ils sont appelés: ce sera vraiment la droite contre la gauche solidaire". Pour Elisabeth Guigou (jospiniste), "il y a à la fois une vision et des propositions, ce qu'il fallait faire, ça va remotiver tout le monde" et, selon Marie-Noëlle Lienemann, ce discours devrait provoquer "le rebond de la campagne". Tout sourire, le porte-parole du PS Julien Dray estimait que "le match recommence, il y a maintenant un projet sur la table".
[b] mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pacte présidentiel....   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pacte présidentiel....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Migration orange pro -> résidentiel
» Le pacte (Alex Kava)
» pacte avec les démons?
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» La responsabilité et les pouvoirs étendus d'un president

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DKdanse :: Ségolène...-
Sauter vers: